AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 13 Nov 2015 - 18:01

Vous souvenez-vous de la rue Oberkampf à Paris il y a 20 ans?
Moi je débarquais juste dans la capitale et, complètement par hasard, j'avais découvert deux enseignes situées dans cette rue : Mad Toy et Lulu Berlu.
Elles regorgeaient de jouets : toute la gamme Ulysse, du Capitaine Flam en veux tu en voilà, du beau Goldo...
A l'époque je trouvais déjà les prix chers mais Ebay n'existait pas (du moins pas dans sa version française). Alors ce genre d'adresse, c'était la seule chance de pouvoir mettre la main sur le jouet de nos rêves.

Le but de ce topic: que vous racontiez vos beaux souvenirs liés à ce quartier et ces deux enseignes.
Quels beaux achats y avez-vous réalisé? Que regrettez-vous de n'y avoir pas pris?
Vous rappelez-vous peut être y avoir découvert des gammes ou tapez de belles discussions avec les gérants?
Y avaient ils d'autres enseignes?

Toutes vos contributions (en mode bonne humeur, j'insiste) sont les bienvenues  bounce

Moi je me souviens avoir acheté chez Mad Toy un Professeur Simon tout neuf (que j'ai encore) payé autour de 100€ d'aujourd'hui. Chez Lulu j'avais pris un Flam en blister quasi neuf vendu environ 50€. Dingue ! Je me souviens aussi avoir snobé un tas de Panini que le magasin laissait dans un coin au fond pour pas cher. Je m'en veux forcément  Sad

Je ne m'en rendais pas compte à l'époque mais la demande était moins forte et on trouvait plus de choses à des prix plus raisonnables.

Ci dessous un scan du sac de Mad Toy:

"

C'est en retrouvant ce sac que j'aie eu envie de faire revenir tous ces souvenirs à la surface...

J'attends vos contributions avec impatience !  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
genka
Dragonautes
Dragonautes
avatar

Nombre de messages : 1211
Localisation : Pas loin d'une SNES
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 13 Nov 2015 - 19:46

Habitant sur Toulouse, c'était plus difficile pour moi d'y aller.
J'en entendais parler par des collectionneurs parisiens que je connaissais à l'époque, notamment collectionneurs de St-Seiya (sur les chevaliers non-sortis en France et qui valaient plusieurs reins d'ailleurs).
Dans mes souvenirs je me souviens d'un passage chez lulu fin années 90 et d'avoir acheter 2 véhicules loose de MASK ( avec mes finances c'est tout ce que je pouvais m'offrir sinon j'aurais acheté le magasin entier lol), 300/350 les 2 ( ce qui était quand même assez cher mais c'était le seul moyen d'en avoir). Le pur bonheur de trouver une boutique comme celle-ci, du moins pour les yeux!
Un autre souvenir, toujours chez lulu en 2003, c'est l'achat d'une Lara Croft échelle 1 qui était en devanture de la boutique pour laquelle j'avais eu un coup de cœur ( disons que je voyais parfaitement ou l'installer chez moi, d'ailleurs je l'ai toujours!).
Pour Mad Toys il me semble y être passé, mais un gros bordel à l'intérieur, des toys partout, entassés dans la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 13 Nov 2015 - 20:16

genka a écrit:
toujours chez lulu en 2003, c'est l'achat d'une Lara Croft échelle 1

Veinard ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citizen Kane
G.I. Joe
G.I. Joe
avatar

Nombre de messages : 828
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 14 Nov 2015 - 13:43

J'étais encore bien loin de la collectionnite à cette époque, quoi que pas si éloigné que ça de Paris mais ça me fait rêver d'imaginer ces boutiques aux balbutiements du rétro.

Pour autant, même si j'en ai déjà causer ici ou là, je veux bien raconter ma première immersion dans le toy vintage au tout début des 2000.
Un pote habitait Rouen, rue St Nicolas, une petite rue piétonne typique du crû. Au bas de chez lui il y avait une boutique de jouets, avec des modèles en bois en vitrine.
A l'intérieur il y avait des rayons bien garnis de Joes, Guerres Secrètes et autres MOTU. Je n'avais rien acheté alors, mais je me souviens du plaisir de retrouver tous ces emballages de gamins sur ces gammes de légende. Si ma mémoire est bonne, si l'envie m'avait pris, et que mon porte monnaie d'étudiant l'avait permis, j'aurai pu repartir avec du bon blister pour un coût moyen de 100Fr. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6960
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 14 Nov 2015 - 14:11

Je fréquentais occasionnellement ces boutiques à l'époque, mais en tant que provincial c'était pas souvent.

Je n'y ai d'ailleurs jamais rien acheté je crois ^^

En ces années là, j'étais surtout à fond sur les SW vintages, et je me fournissais plus chez Déesse ou Album (au compte goutte compte tenu des prix et des frais annexes liées à la montée sur Paris, l'hébergement, le transport etc.)...

C'était pas mal de mois de ma (petite) paye de jeune travailleur qui s’envolaient à chaque fois Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Chogokin Jawa
Kaiju Addict
Kaiju Addict
avatar

Buffle
Nombre de messages : 7395
Age : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 14 Nov 2015 - 17:38

J'ai dû aller pour la première fois dans les boutiques de la rue Oberkampf vers fin 1997. M'étant lancé dans le toy collecting en Mars 1997 et à cette époque étant uniquement focalisé sur le SW vintage, la claque quand je suis rentré dans ces magasins fut énorme. Un paquet de souvenirs liés à des gammes que je revoyais pour la première fois depuis mon enfance sont remontés, sans compter toutes les gammes que je ne connaissais pas.

Ma première expérience avec les Lulu est aux antipodes de tout ce que l'on peut (trop) souvent lire : des mecs cools et agréables, ouverts à la discussion et arrangeants quand on faisait affaire.
De Mad Toy j'en garde le souvenir d'un magasin avec un pur mur de blisters SW, mais trop en bordel et avec un patron (Xavier) avec qui le courant n'est pas du tout passé. Heureusement à cette époque il y avait là-bas un certain Reg Wink

Fin des années 90, Internet n'était pas aussi développé et les boutiques de la rue Oberkampf étaient la solution pour celui qui recherchait des pièces peu courantes.

M'étant mis aux Saint Seiya, pour accéder aux versions japonaises (et sans tomber dans le piège d'un Red Sun aux prix outrageux) la rue Oberkampk était un passage quasi-obligé. J'ai fait de très beaux achats chez Lulu à commencer par un Gamma scellé (et les pièces grappées) pour 1000FF. Certes c'était une somme mais la boîte comme le jouet étaient raide neufs. Ou ce Fossilsaurus (Rock Lords) en boîte française Gobots pour 600FF.

Côté Mad Toy, je garde en mémoire un robot pompier Ulysse neuf sous boîte que Reg m'avait sorti de derrière les fagots pour 350FF et qui est toujours en bonne place dans ma collection.

Mais au-delà des achats en eux-mêmes, je garde le souvenir des longues discussions que je pouvais avoir avec Reg, Mo' ou Yohann sur les jouets ou le collecting en général. Ne vivant pas sur Paris, une visite chez Lulu était un passage obligé à chaque fois que je montais et il n'était pas rare que j'y passe plusieurs heures à tailler le bout de gras Very Happy On a même eu l'occasion de se croiser plusieurs fois lors du Festival du Jouet à Figueras (Esp) et ça se finissait toujours, une fois que chacun avait fini ce qu'il avait à faire Wink , autour d'un café sur la rambla à parler chiffons.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakugo
Star Wars
Star Wars
avatar

Buffle
Nombre de messages : 4402
Age : 44
Localisation : region parisienne 94
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 14 Nov 2015 - 18:25

Jamais eu de très bonnes expériences chez LULU,même quand ils avaient la petite boutique près de Mad Toys,il y avait tout de même un meilleur accueil que maintenant...
Sinon a Mad Toys j'y ai trouver bon nombre de mes Visionaries quand tout le monde s'en fichait les prix étaient très correct (120F!!!),acheter un Gobot (100F) et un de mes jouets les plus chers de l'époque un Medicom de Kakugo No Susume (700F!) "série qui ne parlera a personne^^" une fortune pour moi!! mais c'est vrai que le magasin était bien foutraque Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 14 Nov 2015 - 18:37

neo_kerberos a écrit:


C'était pas mal de mois de ma (petite) paye de jeune travailleur qui s’envolaient à chaque fois  Razz


Moi c'est pareil, c'est pourquoi j'ai si peu acheté à l'époque. Et je m'en mords les doigts maintenant quand je vois les prix...

Chogokin Jawa a écrit:


Côté Mad Toy, je garde en mémoire un robot pompier Ulysse neuf sous boîte que Reg m'avait sorti de derrière les fagots pour 350FF et qui est toujours en bonne place dans ma collection.


Quelle chance ! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siegfried
Séries animées
Séries animées
avatar

Chat
Nombre de messages : 52
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Mer 18 Nov 2015 - 23:12

Grâce au taf, de 2000 à 2012 je passais environ une dizaine de fois dans l'année et si j'avais deux ou trois heures sur place pour la consultation de mon patient, ben j'en profitais pour faire un tour des boutiques.

J'avais découvert ces boutiques grâce aux revues Dixième Planète et Anime Land où on pouvait trouver les publicités...

j'avais fait Red Sun (à côté de la tour Montparnasse) mais la patronne devait se toucher un peu, j'ai vu des trucs à 10 000 francs (1500 euros), bon je veux bien qu'un Odin, Grand Pope soit hyper rare, n'empêche.

Ensuite la mauvaise expérience c'est Luluberlu en 2006... je poste sur un autre forum ma collection, du Ulysse31, du Saint Seiya et du Gi Joe...

ils me contactent en m'offrant 100 euros pour un Odysseus et mon lot de 80 personnages avec les véhicules... pour un prix de revente chez eux qui est quasi multiplié par 5 voir plus pour certaines pièces.

Ils ont même proposé à un ami 100 euros pour son porte avion Gi Joe (complet avec boîte), un poil honteux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myth-cloth-and-co.forum2discussions.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Jeu 19 Nov 2015 - 22:58

moi j'ai commencé à collectionné en juin 2000 saint seiya vintage, je suis de toulon et ma boutique (jeux vidéos surtout) était très fournie en saint seiya vintage raides neufs dans une grande vitrine......que d'heures passées à les regarder Sad  aujourd'hui cette boutique n'existe plus et il y a un subway à la place. Que de regrets que mon porte monnaie soit vide à l'époque.... ensuite je suis parti à nice pour mes études et j'ai beaucoup fréquenté un magasin de toys vintage fermé depuis que j'adorait: "capt'ain cosmos" beaucoup de temps passé avec beaucoup de blister gie joe et MOTU au mur mais à l'époque rien à cirer et des prix environ 100 francs...
premières fois à paris vers 2002 red sun lol puis mad toys sympa et luluberlu dans leur ancienne boutique. Je sais que j'ai regretté depuis de ne pas avoir acheté un blister starwars "death star droid" en 21 back que je regrette depuis. A la place j'avais acheté du 12 back chez pulps qui étaient mieux fournis à l'époque en vintage
Revenir en haut Aller en bas
brook
Petites voitures
Petites voitures
avatar

Buffle
Nombre de messages : 628
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 3:29

A Nantes, nous avons la boutique du collectionneur, qui exposait à l'époque de tres tres nombreux blisters sur des murs humides dans une odeur de fumée de cigarette à couper au couteau. Je revois le mec enchainer les clopes devant les enfants qui allaient et venaient. J'ai ai trouvé qlq jolies pièces comme une figurine Albatore volante ou des Secret Wars raides neufs pour 10e/pièce.

Pour Mad Toys, Reg m'a vendu mon premier vintage saint seiya: un taureau losse vendu 100 frcs en decembre 2000! Lulu c'est autre chose, c'est vrai que le coté "dame pipi" que prend leur travail auprès des 90% de gens qui rentrent sans aucune volonté d'acheter, à leur place ca m'aurait usé. N'empeche qu'une simple mention du forum collect'all m'a souvent value un sourire et un petit geste commercial.
Personne n'a parlé de Krypton, qui malgré les habitués ventouses qui prennent bcp de place ds le petit magasin, reste bien achalandé avec des pièces très sympas, parfois à prix tres tres bas. (A se demander si il fait tjs attention a ce qu'il vend d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6960
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 9:20

frrc a écrit:
neo_kerberos a écrit:


C'était pas mal de mois de ma (petite) paye de jeune travailleur qui s’envolaient à chaque fois  Razz


Moi c'est pareil, c'est pourquoi j'ai si peu acheté à l'époque. Et je m'en mords les doigts maintenant quand je vois les prix...

Ahah moi par contre c'était l'inverse, j'ai jamais autant dépensé qu'à l'époque ^^

J'avais beau pas avoir une grosse paye, elle partait à 100% dans les toys (vive le logement gratos chez les parents lol) !

Les plus belles pièces de mes collecs ont été achetées pour la plupart durant la décennie 90 avant que ne vienne se greffer copine(s), loyers, impôts...

Ebay permit par la suite (en 2003 pour moi) d'envisager d'autres achats mais surtout une autre façon d'acheter (dépenser l'argent gagné par les ventes sans puiser dans le porte monnaie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Super Shogun
TMNT
TMNT
avatar

Rat
Nombre de messages : 1740
Age : 44
Localisation : Dans une vitrine Ikea
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 9:23

Copier-coller d'un de mes vieux articles sur mon blog. Je poste juste la partie souvenir, pas la review. L'intégralité de l'article, ici:

http://super-shogun.blogspot.fr/2009/03/ranma-kids.html

---------------

C’était la première moitié des années 90. Les mangas n’étaient pas encore à la mode. Pour s’en procurer, c’était obligatoirement en vo et en import. Internet n’existait pas, du moins dans les foyers. Quand on disait « dessins animés japonais », les profanes pensaient de suite à Dorothée, ce qui nous grillait immanquablement, même avec de solides arguments.
Les rares films nippons animés qui circulaient sous le manteau provenaient essentiellement du marché américain, Viz Video en tête, traduits avec les pieds et parfois censurés ; très peu de versions originales, toutes n’étaient que des copies transcodées du NTSC au Pal avec des résultats que je n’ose même pas raconter ici.
Même chose pour la « musique japonaise », on ne disait pas encore Jpop. De rares K7 ferro, copie de copie de copie de copie, tournant presque en circuit fermé. Je me rappelle d’un type me proposant en échange d’une de mes K7, une des miennes que j’avais copiée à quelqu’un d’autre plusieurs mois auparavant…
Les plus chanceux avaient des correspondants nippons pouvant les transfuser devant cette anémie généralisée. Mais même comme ça, on était encore loin d’un bain de sang. Une K7 audio de temps en temps, avec les dernières news datant d’il y a six mois minimum, un périodique ou deux issus des karaokés, une K7 vidéo de programmes télé jap pour Noël. Les temps étaient durs, on ne faisait pas les difficiles et on usait jusqu’à la mort le moindre truc que l’on obtenait. On se croirait au XIXe siècle quand on raconte ça maintenant. Le Net a balayé toute cette misère et ce n’est qu’un bien !

Comme toujours, si vous aviez de l’argent, vous pouviez palier à vos instincts de consommation inassouvis. A Paris, une poignée de jeunes gens, sortant tout juste de l’adolescence et désormais largement trentenaires, voire plus, avaient pris l’habitude de faire régulièrement une sorte de « tournée des grands ducs » en version otaku, bien que ce mot n’existait pas encore dans leur vocabulaire. Mais ils en étaient.
Vivant encore pour la plupart chez leurs parents, la vie était belle ! Pas de facture à payer, pas de loyer, pas de frigo à remplir, le moindre centime passait donc dans les loisirs. Pour les fans de japoniaiseries à l’époque, le 11e arrondissement de Paris, c’était un peu l’équivalent de la rue Montgalet pour les geeks de maintenant. Une sorte de Mecque. Une fois la quête effectuée, le paradis était toujours au bout.
Le chemin de pèlerinage était simple. Cela commençait d’abord par un p’tit tour chez Tonkam, « librairie spécialisée » comme on disait. Spécialisée dans les comics américains pour commencer puis largement les mangas et anime ensuite quand ils ont vu que cette mode se révélait extrêmement juteuse. Vendant tout et surtout n’importe quoi en provenance du Japon, l’endroit est rapidement devenu le quartier général de tous les enfants du Club Dorothée avec autant de monde dedans que dehors ! C’était surtout dehors que le spectacle se jouait, avec des gens ne pouvant s’empêcher de prononcer compulsivement les trois mots de jap qu’ils connaissaient, des tics de langage débiles, ancêtres directs des « LOL » et autres » MDR », sans oublier les comportements hallucinants. Il n’y a pas plus con qu’un nouveau fan.
C’était le samedi après-midi que le cirque Tonkam nous donnait sa meilleure représentation. Le magasin et le trottoir étaient bondés. Il m’est arrivé de m’y rendre ce jour là uniquement pour avoir la nausée devant tant de bêtise concentrée. Rassurez-vous, jeunes otakus, ceux qui vous ont précédé, et qui vous regardent de haut désormais, n’étaient pas plus dégourdis que vous ne l’êtes actuellement. J’en ai vu des paumés à Tonkam…

Une fois délestés de quelques économies, nous continuions notre chemin en poussant vers Madoka, situé un peu plus haut que Tonkam, et qui était spécialisé dans les « garage kits », ces maquettes très détaillées à monter et à peindre soi-même. Hormis leur prix, toujours au-delà du plus gros billet de banque de l’époque, c’était également la main d’œuvre à fournir ensuite qui m’a toujours stoppé net. Je n’ai jamais vraiment eu la patience de faire des maquettes et j’étais encore moins équipé pour les peindre. Acheter des pinceaux microscopiques (moins y’a de poils, plus c’est cher !), de la peinture (véritable gouffre à pognon tant il y a de nuances), accessoires, produits chimiques divers et variés etc. Et puis on vous indiquait clairement de suite que, le rendu serait 1000 fois meilleur avec un aérographe et ça, ça valait TRES cher. Donc no way ! On se contenait juste de mater les modèles montés et peints dans une vitrine, eux aussi à vendre mais trois fois plus chers évidemment, en pestant d’impuissance et de frustration.
Sorti de chez Madoka, légèrement énervé, on pouvait se calmer en se rendant chez Katsumi, autre fameuse boutique du 11e arrondissement de l’époque, mais difficile d’accès car située dans une impasse, et vendant un peu de tout. Je m’y suis peu aventuré. Je me rappelle d’un magasin très peu éclairé. A moins que j’avais mes lunettes noires sur le pif…
Enfin, si vous aviez vraiment du blé, mais alors VRAIMENT, vous pouviez toujours tenter votre chance chez Atomic Club. Cette boutique était un supplice permanent pour les fans car il y avait toujours quelques chose de formidable chez eux mais vendu à des prix tellement hallucinants que cela en devenait risible. Je me souviens de posters-papier Lamu à 150frs pièce, de porte-clés Saint Seiya à 500, de LD d’anime à 800… La quatrième dimension, c’était Disneyland à côté d’Atomic Club.
Rien n’était neuf, de l’occasion pur jus en provenance direct des second-hand shops nippons. Et forcément, chez nous, pauvres hères sous-alimentés, ça marchait. Je me suis toujours tenu à distance de ce magasin, même si j’ai pu y claquer quelque argent en shitajiki de Ranma chan, à 40 balles pièce. Mes derniers contacts avec eux datent de mon ancien fanzine, Stardust, qu’ils ont vendu en 1999. Ils ne m’ont jamais payé d’ailleurs. Des arnaqueurs. Fidèles à eux-mêmes finalement.

Après avoir écumé le 11e arrondissement, si vous aviez un peu l’âme voyageuse ce jour là, vous pouviez reprendre le métro et vous rendre dans le quartier St Lazare, station Notre-Dame De Lorette, pour visiter les trois boutiques contiguës Samouraï, qui étaient un paradis pour acheteur compulsif de jouets japonais, bien que trop orienté Dragon Ball Z et Sailormoon mais c’était l’époque qui voulait ça, puis finir votre périple en beauté à Junku, quartier Rivoli, qui fut ma principale base de ravitaillement pendant près de dix ans, avec parfois plusieurs visites par semaine dans les débuts. Il y eut une période où je remplissais trois cartes de fidélité en un mois. Et oui…
J’appréciais le choix mais aussi le calme de cette librairie. Dedans, pas de gamins débiles élevés au Club Dorothée et qui cherchaient du « sangokou » et autres « petit cœur »… Il n’y avait que des Japonais. J’étais souvent le seul cul-blanc du magasin. Dépaysement assuré. Et puis il y avait les p’tites vendeuses. Elles étaient mignonnes et les rares mots de français qu’elles connaissaient les rendaient encore plus craquantes. Je les ai beaucoup regrettées lorsque la direction de Junku décida de les remplacer au milieu des années 90 par des Français pur jus, afin de répondre à la demande croissante d’informations sur les produits qu’ils vendaient du fait de l’engouement pour les mangas. C’étaient de véritables larbins mais tout contents de se retrouver derrière le comptoir et se prenant pour des Japonais… Leur arrogance n’avait pas de limite. Heureusement, le Net commençait à débarquer ce qui permit d’espacer les visites.

Bon, certains diront que je suis nostalgique de ces boutiques alors ? Pas du tout ! Vu les prix qu’ils ont toujours pratiqués, véritable escroquerie même pas dissimulée, plumant intégralement leurs clients, qui va les regretter ? Elles ont toutes coulé depuis, mis à part Junku et peut-être Atomic Club, je ne sais pas. Les plus agressives et âpres au gain finalement.
Nostalgique des gens de l’époque ? Pas du tout ! J’ai toujours pris soin d’éviter les bandes de potes de ce genre et encore plus les quelques associations qui existaient à ce moment là, n’y voyant qu’un ramassis de branleurs plus occupés à faire des concours de bite entre eux sur celui qui avait le dernier truc made in Japan ou le plus de contacts. Ces gugusses parlaient beaucoup, rêvaient tout éveillés, se projetaient dans des carrières fameuses au Japon mais n’agissaient pas. De vrais otaku-bidochons avant l’heure ! La plupart n’ont rien fait du tout et n’ont pas émergé après 2000.
Pour ma part, je ne fréquente plus, et depuis de nombreuses années, les quelques clones tristes qui me servaient de chaperons à l’époque. Ils étaient simplement utiles sur le moment. Ça rassure toujours d’avoir quelqu’un à peu près comme soi à ses côtés, en particulier lorsque vous avez des goûts un peu space. « Tu as plus de 20 ans et tu aimes les BD japonaises et les goodies ? Ah ben moi aussi ! » On se sent moins seul. Nos chemins se sont séparés assez rapidement. Quand les seuls points communs sont à base de matérialisme, ça ne peut pas durer bien longtemps.
Nostalgique de quoi alors ? De rien, ou juste d’une sorte d’excitation retrouvée devant toutes ces cochonneries en plastique violemment coloré qui s’étalaient devant mes beaux yeux. C’était le début pour moi d’un retour aux sources. Le coffret des Ranma Kids de chez Obara fut l’un de mes premiers jouets achetés à l’âge adulte. C’était en 1994. On peut dire que le Japon et sa sous-culture la plus merdique m’ont permis de faire mon coming out sur les jouets.

Ça avait jasé à l’époque autour de moi quand j’avais ramené ce truc. « Non mais ça va pas non ? Tu retombes en enfance ? C’est quoi ces merdes ? » pouvais-je entendre de la part de mes parents, amis profanes et même de ma copine de l’époque ! Aucune pitié.
Acheté 200frs chez Samouraï, j’étais fier comme tout de ressortir du magasin avec ce gros machin dans un gros sac. J’avais franchi le pas ! J’avais acheté un jouet alors que je n’avais plus l’âge pour ça. C’était comme un second dépucelage ! Quel pied !

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-shogun.blogspot.fr/
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6960
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 9:46

Ouais, retour d'expérience assez similaire pour moi globalement, sauf sur deux points.

- Le terme Otaku, non seulement nous (mes potes et moi) le connaissions, mais nous l'assumions à 200% !

Les OAV "Otaku no Video" n'étant pas étrangères à le popularisation et à la sympathie fédératrice autour de ce terme, pourtant si péjoratif au Japon.

- Concernant les gens qui gravitaient dans ce milieu à l'époque, contrairement à toi je ne les ai pas dégagés vu qu'ils sont devenus mes amis depuis près de 25 ans  Wink

Mais peut être mon expérience diffère de la tienne car nous étions "provinciaux", si obtenir des "trucs japonais" était chaud sur Paris, imagines dans le Sud !!!!

Habitant Nîmes à l'époque, le gros coup de pouce à mon otakisme naissant (étant jusqu'alors essentiellement fan de Star Wars) fut l'ouverture de la boutique JDS, l'une des très, très rares boutique "manga" non parisiennes.

Pour en revenir aux parigots, que nous voyions en conventions et en boutiques à l'époque, ils semblaient quand même assez différents de nous, plus âpres et moins conviviaux, avec une forte propension au copinage (surtout pour les concours de cosplays où en dehors d'un certain cercle, espérer gravir la première marche du podium était inenvisageable !!!).

Bref, c'est vrai que mis à part quelques rares potes parigots, on vivait ça entre nous et finalement on à pu avoir notre convention avec le Cartonist qui à un peu rabattu les cartes vis à vis des conventions parisiennes vraiment trop noyautées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Zabi
Les Mystérieuses Cités d'Or
Les Mystérieuses Cités d'Or
avatar

Coq
Nombre de messages : 2155
Age : 36
Localisation : Au pays de oui-oui
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 10:12

On est censés parler des magasins de la rue Oberkampf, je recentre donc le sujet dessus study


Je n'ai qu'une seule expérience, moyenne, avec ces deux magasins.
Au tout début des années 2000, années où on trouvait encore du toy en magasin de jouets "traditionnels",
je trouve une grosse pièce que je souhaite revendre pour acheter autre chose.
Ayant programmé un voyage sur Paris (j'habitais à Grenoble à l'époque), je me dis que c'est l'occasion d'emmener mon objet et de le revendre à une des deux boutiques.
J'appelle donc au préalable Mad, je leur propose mon toy, ils me donnent un prix.
Qu'est-ce que je fais naturellement, j'appelle Lulu pour leur proposer le même objet, mais un peu plus cher.
Puis je rappelle Mad... Et ainsi de suite. Et à un moment là je tombe sur un gars de Lulu en appelant chez Mad, qui me passe un savon au tel m'expliquant que cette attitude est déplorable blablabla.
C'est le jeux les gars...
Bref, au final on revient au prix initial, j'amène le truc chez Mad, ils me l'achètent, et j'ai dépensé tout le fric gagné dans leur boutique, dans des trucs que je n'achèterai jamais maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BestRobotDX
Playmobil
Playmobil
avatar

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Ven 20 Nov 2015 - 20:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 21 Nov 2015 - 21:23

Super Shogun a écrit:

Une fois délestés de quelques économies, nous continuions notre chemin en poussant vers Madoka (...) On se contenait juste de mater les modèles montés et peints dans une vitrine, eux aussi à vendre mais trois fois plus chers évidemment, en pestant d’impuissance et de frustration.

Merci Super Shogun ! Grâce à toi je me rappelle enfin le nom de ce magasin où j'avais bavé devant une maquette peinte de l'Atlantis et que je regrette encore de n'avoir pas acheté... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 21 Nov 2015 - 21:25

BestRobotDX a écrit:

Superbe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6960
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 21 Nov 2015 - 22:17

frrc a écrit:
Super Shogun a écrit:

Une fois délestés de quelques économies, nous continuions notre chemin en poussant vers Madoka (...) On se contenait juste de mater les modèles montés et peints dans une vitrine, eux aussi à vendre mais trois fois plus chers évidemment, en pestant d’impuissance et de frustration.

Merci Super Shogun ! Grâce à toi je me rappelle enfin le nom de ce magasin où j'avais bavé devant une maquette peinte de l'Atlantis et que je regrette encore de n'avoir pas acheté... Sad

Moi ce qui me marquait dans cette boutique, c'était les nombreux customs un peu fumettes, de Macross notamment ^^

Je dois avoir des photos qui trainent quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Dim 22 Nov 2015 - 19:16

neo_kerberos a écrit:


Je dois avoir des photos qui trainent quelque part...

Merci neo_kerberos Smile

Et pour revenir plus précisément au sujet du topic : si quelqu'un a également des photos de Mad Toy ou Lulu période 90 , qu'il n'hésite pas à les faire partager cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
genka
Dragonautes
Dragonautes
avatar

Nombre de messages : 1211
Localisation : Pas loin d'une SNES
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Dim 22 Nov 2015 - 19:33

Une vidéo de chez lulu berlu de 2003.




L'étagère Albator est très bien fournie Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6960
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Lun 23 Nov 2015 - 10:30

Mes 3 pauv' photos de Madoka





Et les fameux customs fumettes de Macross (un Gundam, l'Enterprise, une vache et même un escargot ^^)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Super Shogun
TMNT
TMNT
avatar

Rat
Nombre de messages : 1740
Age : 44
Localisation : Dans une vitrine Ikea
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Lun 23 Nov 2015 - 10:45

Ça c'est du témoignage et du souvenir en barre! Je me rappelle encore d'une de leurs vitrines avec un kit monté et peint sur Ranma chan en levrette et costume de chat-tigre... Un truc de 10 cm de long maxi. Et comme ce kit avait la queue de cassée, il était soldé au prix modique de 500 frs... Suspect
On comprend pourquoi la boîte n'a pas tenu bien longtemps. Marché de niche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-shogun.blogspot.fr/
Lulu-Berlu Reg
Séries animées
Séries animées


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 28 Nov 2015 - 14:26

frrc a écrit:


Et pour revenir plus précisément au sujet du topic : si quelqu'un a également des photos de Mad Toy ou Lulu période 90 , qu'il n'hésite pas à les faire partager cheers

En voilà quelques-unes... Wink

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.751574414882667.1073741827.159243730782408&type=3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chogokin Jawa
Kaiju Addict
Kaiju Addict
avatar

Buffle
Nombre de messages : 7395
Age : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   Sam 28 Nov 2015 - 16:19

Les sièges en forme de main !!! Que de souvenirs Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs : les magasins de la rue Oberkampf il y a 20 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLECT'ALL :: Divers Toys :: Jouets: conversations diverses-
Sauter vers: