AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Restauration ou pas de restauration... Telle est la question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kaktus
Modo piquant
avatar

Serpent
Nombre de messages : 7213
Age : 40
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 12:12

Dans le topic de la collection de Gorni il y a eu un jolie débât s'il faut restaurer ses jouets ou non. Voici quelques propos:

Jmd76 a écrit:
neo_kerberos a écrit:


C'est une vraie question qui se pose entre collectionneurs.

Pour ma part, la restauration fait partie intégrante de ma passion, si des chromes sont passés sur un jouet, bah j'aime autant les refaire, il sera peut être moins "authentique" mais nettement plus beau à voir, cette restauration fera "partie de son histoire" pour reprendre tes propos ^^

C'est un peu comme le débat en boite ou hors boite, le principal c'est que chacun s'éclate comme il le souhaite avec ses collecs !

Le principal est bien là, je te rejoins tout à fait ! J'aime bien débattre de ces questions, parce qu'elles mettent en lumière les pratiques et les positions de chacun. Notre passion vit aussi par le regard que nous portons sur ces points-là, et la diversité des points de vue fait justement la richesse du monde de la collection (j'ai déjà écrit ça quelque part, je crois  Wink ). Je suis le premier à saluer un travail de restauration bien fait ; ne pas vouloir y toucher comme chercher à lui rendre son lustre d'origine sont deux façons d'aimer un objet, sans qu'il soit ni possible ni question de dire que l'une est meilleure que l'autre... Pure question de philosophie ^^

Ouaip ! Je n'ai pas approfondi la question, mais je suis sûr que cette ressemblance n'est pas innocente Very Happy

Gorn a écrit:
Pour ma part, j'ai quand même du mal à retoucher mes jouets, même en mauvais état.
Je préfère dans un 1er temps essayer de trouver des pièces en meilleur état. Quitte à racheter un double, voir un triple et bricoler pirat
Après comme tu dis un peu de chrome si c'est bien fait ça peu le faire.

Effectivement... Quand j'ai trouvé la navette Elios d'Ulysse 31, j'étais content de la trouver avec sa cabine de pilotage (son absence m'aurait beaucoup plus dérangé que le revêtement métallisé légèrement écaillé sur le dessus). Si elle avait manqué, je me serais mis en quête d'un deuxième exemplaire pour compléter le premier !

Jmd76 a écrit:
En même temps, il est plus authentique s'il reste "dans son jus", non ? La raison pour laquelle je n'ai, pour ma part, jamais retouché un jouet, c'est que son état raconte une partie de son histoire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaktus
Modo piquant
avatar

Serpent
Nombre de messages : 7213
Age : 40
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 12:20

Perso j'aime avoir des jouets proche du neuf pour plusieurs raisons: ma collection me tient vraiment à coeur, et elle doit encore être présentable quand je pars en retraite, et si le jouet est en mauvais état, ça lui donne un autre aspect, surtout pour les chromes. Voire par exemple un Transformer G1 avec un superbe chrome me fait chaud au coeur, mais si le chroe part et une autre couleur apparait, c'est plus le même jouet pour moi.
De même pour les boîtes. Ca me fait rien s'il y a des traces d'usures sur les bôites, on parle quand même de papier/carton assez fragil, mais si la vitre est cassée je ne voit pas de problème pour en faire une nouvelle. C'est incroyable ce qu'une nouvelle vitre peut avoir comme effet.

La seule exception sont mes propres quelques jouets qui me restent: en géméral je sais encore parfaitement d'où provient l'une ou l'autre casse ce qui fait partie de mes souvenirs d'enfance drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WhiteGrizzlor
Hot Toys / Marvel
Hot Toys / Marvel
avatar

Nombre de messages : 6255
Localisation : Outer Space
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 13:33



Restaua'tion ou pas restau'ation, telle est la question.


Pour ma part, je n'ai pas vraiment d'idée arrêtée sur la question. Ça varie d'une pièce à l'autre. Si c'est pour réparer un mécanisme qui ne fonctionne plus, là je n'ai pas de réserves par exemple. J'ai assez peu de jouets vintage mais certains ont une petite patine qui leur confère tout de même un certain charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6959
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 13:42

Comme dit plus haut, j'aime bien restaurer, mais si j'ai la possibilité de trouver des pièces pour upgrader un jouet endommagé, comme beaucoup je privilégie cette solution.

Mais selon la rareté de certains toys il est parfois difficile d'en trouver un second pour upgrader un premier...

Souvent mes restaurations ont un côté temporaire, "en attendant de trouver mieux", et quand cela arrive je revend la version restaurée (qui se renvends d'ailleurs bien mieux qu'une version dans son jus).

Mais ce débat est bien plus vaste que "restaurer ou pas restaurer", car il y à de nombreux niveaux d'appréciations, par exemple, recoller des autocollants, c'est de la restauration, mais est-un sacrilège pour les "non-restaurateurs" ?

Une restauration, ça peut aller de la simple retouche sur des peintures écaillées à la refabrication de pièces complètes !

De mon côté je ne fais que du cosmétiques (autocollants, peintures et nettoyage) et m'emploie à ce que ce soit le moins visible possible.

Certains font avec talents de vraies créations (refaire des missiles, des morceaux manquants ou autre), ce n'est pas mon cas, quand un jouet est vraiment trop endommagé/incomplet, je ne le prend tout simplement pas (à moins d'être certain de pouvoir retrouver les parties endommagées à desprix raisonnables).

Une chose qui rentre aussi en compte, et qui est même capitale, c'est le talent du restaurateur !

Vouloir refaire des chromes est une bonne chose, faire un truc tout baveux qui enlaidit le jouet en est une autre...

Et c'est bien certain que si on est pas sur de son coup de pinceau et de sa technique, il vaut mieux laisser dans son jus plutôt que de tout saloper...

Pour moi une restauration réussie est une restauration qui se voit le moins possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
kaktus
Modo piquant
avatar

Serpent
Nombre de messages : 7213
Age : 40
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 13:47

neo_kerberos a écrit:

Mais ce débat est bien plus vaste que "restaurer ou pas restaurer", car il y à de nombreux niveaux d'appréciations, par exemple, recoller des autocollants, c'est de la restauration, mais est-un sacrilège pour les "non-restaurateurs" ?


Même ce cas on peut différer: ce sont des autocollants originaux ou des reproductions?
Je vois pas de problème pour utiliser une reproductions de missiles, si elle est vraiment bonne. Certains missiles sont presque introuvables Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabi
Les Mystérieuses Cités d'Or
Les Mystérieuses Cités d'Or
avatar

Coq
Nombre de messages : 2154
Age : 36
Localisation : Au pays de oui-oui
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 14:28

Perso, je suis adepte de quelques types de réparation comme par exemple recoller une fenêtre de l'intérieur sur des boîtes de Transformers, changer les élastiques des Joe et des MOTU, remplacer des pièces, bref ce qui ne se voit pas au premier coup d'œil. Par contre je ne touche pas a la peinture. Je pense qu'il n'y a pas de réponse toute faite, c'est une question d'appréciation personnelle Smile
Par contre là où je n'arrive pas à me décider c'est sur les bulles de blisters décollées ... Recolle ? Recolle pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6959
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 15:48

Le recollage ou pas des bulles de blisters est un débat qui me dépasse lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Zabi
Les Mystérieuses Cités d'Or
Les Mystérieuses Cités d'Or
avatar

Coq
Nombre de messages : 2154
Age : 36
Localisation : Au pays de oui-oui
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 17:13

Je n'ai pas précisé mais je parle bien sûr des bulles décollées avec le temps et non volontairement Wink en espérant ne pas être hors sujet lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jmd76
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Dragon
Nombre de messages : 1315
Age : 41
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/04/2014

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 17:19

Excellente idée que d'avoir ouvert cet espace de débat à partir des premiers échanges sur le topic de Gorn !

Et il apparaît que ce débat est plus complexe qu'il n'y paraît. J'ai tendance à me dire : 1°, qu'il y a d'un côté l'esthétique de l'objet, et de l'autre son histoire, et qu'on privilégiera l'un ou l'autre en décidant de restaurer ou non (retrouver un état proche du neuf pour pouvoir rendre à l'objet son panache au moment de l'exposer, ou préférer ne pas restaurer un jouet d'enfance pour ne pas effacer le souvenir associé à une cassure, et donc pour ne pas gommer une part de son histoire) ; 2°, qu'il est difficile de s'en tenir à une ligne générale et que le problème se résout quasiment au cas par cas.

Toutes proportions gardées, j'essaie une seconde de déplacer la question pour y réfléchir plus en profondeur. Prenez l'exemple de la Vénus de Milo - l'exemple parfait d'une œuvre d'art incomplète. Rendez-lui ses bras et elle perdra toute sa valeur. Ou, plus exactement, rendez-lui des bras, car la curiosité de cette statue tient aussi au fait que personne ne sait à quoi elle ressemblait à l'origine. La restauration imposerait alors la vision d'un sculpteur que l'Histoire ne validerait pas. Ramené dans le champ du jouet, cela veut dire qu'une restauration qui viserait à ajouter arbitrairement une couleur différente de la couleur d'origine, doter un personnage d'une arme qui n'est pas la sienne, ou rajouter un missile sous prétexte qu'il faut combler absolument un espace sous une aile ne peut passer pour une restauration sans poser problème aux puristes - à moins de basculer franchement dans le champ du custom, mais alors on ne parle plus de la même chose. On ne peut, évidemment, qu'être favorable à la restauration qui consiste en une reconstitution fidèle à partir des pièces de même origine : il va de soi que si je trouve une bombe qui vienne remplacer celle que j'ai perdue sur mon MASK "Gator", je la prendrai ; ou que je remplacerais volontiers une porte ou un accessoire sur un bâtiment Playmobil, ou encore que je ferais réparer sans problème un mécanisme cassé. Mais la bulle jaunie d'un jouet sous blister, je la fais remplacer ou pas ? Et la pièce abîmée d'un véhicule que j'ai depuis longtemps ? Je la fais changer, ou je considère que si je le fais, je le transforme et lui fais perdre quelque chose au lieu de lui en faire gagner une ? Je n'ai pas de réponse catégorique à donner.
Il est certain aussi que je n'achèterais pas une épave, et qu'à ce titre je suis entièrement d'accord avec neo_kerberos. Il est un stade d'endommagement tel qu'on peut dire que l'objet est mort.
neo_kerberos a écrit:
Pour moi une restauration réussie est une restauration qui se voit le moins possible !

Zabitsuko a écrit:
Perso, je suis adepte de quelques types de réparation comme par exemple recoller une fenêtre de l'intérieur sur des boîtes de Transformers, changer les élastiques des Joe et des MOTU, remplacer des pièces, bref ce qui ne se voit pas au premier coup d'œil.

Je suis de ces deux avis-là.

Autre question : quelle est la valeur d'un objet restauré "à neuf" par rapport au même objet authentiquement neuf ? Peut-on dire qu'ils sont d'une valeur égale, ou faut-il convenir que le second, qui a su passer les années sans subir le moindre dommage, est plus vénérable que le premier qu'il a fallu restaurer ? On peut retrouver par là le débat sur les boîtes, car je continue de penser que le boîtage fait partie de l'objet - en particulier les boîtes très travaillées, avec un soin notable apporté à l'artwork (boîtes Big-Jim, par exemple), ou celles qui mettent superbement en valeur le jouet et lui servent d'écrin (par exemple les boîtes des jouets Saint-Seiya, vintage ou Myth-Clothes EX ; il y a sûrement des exemples plus pertinents, mais ils ne me viennent pas à l'esprit pour l'instant).
Question subsidiaire : faut-il nécessairement mettre en concurrence valeur sentimentale et valeur marchande, s'agissant de la restauration d'un jouet ?
neo_kerberos a écrit:
Souvent mes restaurations ont un côté temporaire, "en attendant de trouver mieux", et quand cela arrive je revend la version restaurée (qui se renvends d'ailleurs bien mieux qu'une version dans son jus).

Cette phrase m'interpelle. Je vais rapporter ici une anecdote. Il y a quelques semaines, je me trouvais dans la boutique d'un marchand de jouets anciens. Je furetais (au rayon des Schtroumpfs, pour ne rien vous cacher), quand un visiteur est entré et a rapidement commencé à discuter avec le vendeur. Comme j'étais juste à côté, j'ai entendu leur conversation, et voici ce qu'ils se sont dit :
" L'HOMME : J'ai retrouvé dans le grenier chez mon père un vieux jouet de telle marque, tel modèle... Qu'est-ce qu'il peut avoir, comme valeur ?
LE MARCHAND : Cela cote assez bien ; en fonction de l'état, vous pouvez en tirer tant.
L'HOMME : Ah, bien ! En plus, je l'ai fait réparer, j'ai changé des pièces, il est tout beau !
LE MARCHAND : Ah... Alors, si vous l'avez fait réparer, il n'a plus que la valeur sentimentale que vous voulez bien lui donner. Parce que qu'auprès d'un collectionneur, et dans mon magasin, il est invendable... Il fallait le laisser dans son jus..."
Il y a vraiment matière à discussion autour de tout cela. Je lirai ce qui suivra avec plaisir et intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaktus
Modo piquant
avatar

Serpent
Nombre de messages : 7213
Age : 40
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 17:59

Je vois pas vraiment le problème du marchand dans cve cas: si ce sont des pièces prises d'un jouet identique, ça reste quand même le même jouet. Si la peinture est restaurée je peux comprendre qu'on abaisse le prix, vu que c'est plus un jouet original, mais là?? scratch study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neo_kerberos
Modérateur
avatar

Tigre
Nombre de messages : 6959
Age : 43
Localisation : Otakuland
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 18:22

Concernant l'exemple de la Vénus de Milo, y refaire un corps en pure création s'apparenterait à du custom je suis d'accord.

Par contre, des archéologues viendraient à trouver les morceaux manquants, je pense que la tentation de remonter la statue complète en titillerait plus d'uns, et là, ce serait bien une restauration.

Toujours avec le même exemple, si l'actuelle Vénus venait à tomber sur le sol et à se briser en deux, faudrait il la restaurer ?

Ou comme ce tableau de Delacroix qui a été gribouillé au marker au Louvre, fallait il le restaurer ?

Si l'on suit la logique de "laisser les objets dans leur jus parce que c'est leur histoire", il ne faudrait pas faire de restauration dessus ^^

Cela reflète bien le fait que c'est une question ou il est bien difficile d'avoir un avis absolu.

Concernant la revente de jouets restaurés, je parle de ma propre expérience, et ceux que j'ai eus à revendre restaurés (en l'ayant bien sur indiqué) se sont toujours bien vendus, le prix, voire souvent un meilleur prix que les pièces non restaurées.

Je pense que cela peut s'expliquer par le fait que de nombreux collectionneurs ne sont pas contre les toys restaurés mais ne sont pas forcément aptes à se lancer dedant.

Acheter un jouet (bien) restauré, c'est la possibilité d'obtenir une pièce qui présente bien sans casquer le prix d'un jouet d'origine dans cet état, c'est d'autant plus vrai quand c'est une pièce rare.

Mais je peux concevoir que pour certains puristes il ne soit pas question d'acheter un objet modifié.

Quant à l'histoire avec "le marchand", c'est effectivement un peu stupide de dénigrer en bloc une réparation, d'autant quelle peut en effet avoir été faite à l'aide de pièces originales prises ailleurs...

D'autant que sur certaines restaurations, même son œil "d'expert" n'y verrait que du feu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neo-kerberos-robots.site.voila.fr/index.jhtml
Jmd76
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Dragon
Nombre de messages : 1315
Age : 41
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/04/2014

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Dim 21 Sep 2014 - 19:38

kaktus a écrit:
Je vois pas vraiment le problème du marchand dans cve cas: si ce sont des pièces prises d'un jouet identique, ça reste quand même le même jouet. Si la peinture est restaurée je peux comprendre qu'on abaisse le prix, vu que c'est plus un jouet original, mais là?? scratch study

neo_kerberos a écrit:
Quant à l'histoire avec "le marchand", c'est effectivement un peu stupide de dénigrer en bloc une réparation, d'autant quelle peut en effet avoir été faite à l'aide de pièces originales prises ailleurs...

... Il a émis un avis préconçu, vous avez tout à fait raison, et il aurait pu au moins regarder le jouet avant de le dénigrer catégoriquement. Je pense qu'il exige du neuf ou de l'état parfait pour pouvoir le vendre comme tel, et qu'il n'est pas disposé à voir sa marge à la baisse... Et c'est purement une position de marchand, pas de collectionneur ! L'objet ne l'intéresse pas en tant que tel, il ne voit que le prix qu'il pourra en demander...

neo_kerberos a écrit:
Toujours avec le même exemple, si l'actuelle Vénus venait à tomber sur le sol et à se briser en deux, faudrait il la restaurer ?

L'argument est convaincant ! La réponse est oui, tout comme pour l'exemple du Delacroix, où il s'agit clairement de réparer une dégradation volontaire. Ce serait intéressant d'observer ce qui se passerait si on retrouvait les bras de la Vénus de Milo bounce
J'ai aussitôt repensé à une bande dessinée où c'est exactement ce qui arrive à Picsou ^^  Du coup, je l'ai scannée : comme ça, si envie de la lire pour passer deux minutes agréables... study  Elle est parue dans le Journal de Mickey en août 1986...

Spoiler:
 

Tout cela montre qu'on ne peut être ni pour ni contre la restauration ; c'est affaire d'appréciation personnelle et cela s'examine au cas par cas... Et c'est vrai aussi que si l'Histoire justifiait tout, il n'y aurait jamais de restauration de quoi que ce soit !
On arrive tout de même à définir des principes : 1, une restauration doit être la moins visible possible ; 2, elle doit être faite par quelqu'un qui s'y connaît ; 3, le résultat final doit être le plus fidèle possible au modèle, et une pièce d'origine vaut mieux qu'une reproduction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batwill
TMNT
TMNT
avatar

Chat
Nombre de messages : 1574
Age : 30
Localisation : Canada
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Lun 22 Sep 2014 - 15:29

Pour ma part je pense que tout le monde à raison c'est un débat sans fin, à mes yeux je pense que cela dépend du collectionneur et de sa collection car un jouet non restauré dans une collection neuve fait tâche et un jouet neuf dans une collection de jouet ancien non restauré fait tâche également ...

Pour ma cela dépend si il manque des roues ou des stickers je vais le refaire mais en l’abîmant moi même car j'aime l'idée qu'il y a eu des anciens propriétaire et qu'il sois passer de jouet à pièce de collection cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/89590235@N05/
poladroid
MEGO
MEGO
avatar

Chat
Nombre de messages : 268
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   Lun 22 Sep 2014 - 15:57

... C'est pour cela qu'il ne faut surtout pas déballer sa collection de figurines... Plus de dilemme! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restauration ou pas de restauration... Telle est la question   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration ou pas de restauration... Telle est la question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restauration de ma vespa 150 de 1962
» journée d'étude sur la restauration du 29 avril à l'INHA.
» Avis de marché - CMN - travaux de restauration du cloître de l'abbaye de Montmajour en Arles (13) - Lot 2 : sculptures, lot 4 : décors peints
» Lire ou ne pas lire, telle est la question...
» Avis de marché - CMN - travaux de sauvetage de l'ermitage Saint-Pierre et de confortement du front rocheux de l'abbaye Saint-Pierre de Montmajour en Arles - lot 2 restauration sculptures, lot 3 restauration décors peints

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLECT'ALL :: Divers Toys :: Jouets: conversations diverses-
Sauter vers: