AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les réveils BAYARD à l'effigie des héros de notre enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
keyzeryom
Hot Toys / Marvel
Hot Toys / Marvel
avatar

Tigre
Nombre de messages : 8660
Age : 42
Localisation : Au fond, à droite...
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Les réveils BAYARD à l'effigie des héros de notre enfance   Jeu 4 Sep 2014 - 11:57

Source Wikipédia a écrit:
Les réveils Bayard

La société Réveils Bayard est une marque d'horlogerie de gros volume (réveils, pendule) dont l'usine était à Saint-Nicolas-d'Aliermont (Haute-Normandie). L'entreprise a été nommée différemment selon les époques mais l'on peut suivre l'histoire de cette usine de 1867 à 1989.
Réveil Bayard Sonnefor, vers 1922, collection du musée de l'horlogerie de Saint-Nicolas d'Aliermont
Publicité lithographiée Bayard, musée de l'horlogerie de Saint-Nicolas d'Aliermont

Historique

Elle a été fondée en 1867 par Albert Villon, spécialisé dans la pendule de voyage et la montre de marine. Ces premières réalisations sont marquées de ses initiales A.V.

En 1873, il s'associe avec le beau-frère de son épouse, Ernest Dessiaux. Cette même année, ils déposent un brevet de « Perfectionnement et additions aux réveils ordinaires ». On ne connaît pas sa formation, mais le brevet laisse à penser qu’il possédait de solides compétences en horlogerie. Il crée avec Albert Villon la société « A. Villon et Dessiaux » qu’il quitte en 1883 pour créer sa propre entreprise.

En 1885, une association naît entre Albert Villon, Paul Duverdrey, comptable de formation, et Joseph Bloquel, horloger de formation. Convention de dix ans. Paul Duverdrey prend en charge la direction des ateliers avec Joseph Bloquel. Villon s’occupe de la surveillance générale et de la prospection à l’étranger. En 1902, la société devient société en nom collectif Duverdrey et Bloquel. Elle perdure sous cette forme jusqu’au 2 décembre 1916.

-Février 1907 : Duverdrey et Bloquel donnent l’appellation réveils Bayard, et cela bien avant que la marque Bayard ne soit déposée en 1928.

En 1916, la société Duverdrey et Bloquel devient une Société anonyme nommée Société des anciens établissements Duverdrey-Bloquel (dont la durée est fixée à cinq ans). Le nom subsiste jusqu’en 1962.

-14 décembre 1962 : la Société des Anciens Etablissements Duverdrey-Bloquel devient la société anonyme Réveils Bayard.

-24 janvier 1984 : dépôt de bilan de la S.A. des Réveils Bayard.

La marque Bayard est actuellement la propriété de l'entreprise horlogère alsacienne Spiero et commercialise des produits (réveils, pendules et montres) qui utilisent en général des mouvements japonais réputés, mécaniques ou à quartz, fabriqués par Orient et Seiko.
Marque et poinçons

Albert Villon, fondateur de l’usine qui deviendra Bayard, appose tout d’abord sur ses produits ses initiales, A.V, souvent accompagnées d’un « Lion passant ». On le retrouve sur le cadran ou sur la platine arrière des réveils jusqu’aux années 1940. Ce lion fait à la fois office de logo et de marque de fabrique (estampillé sur les platines des réveils).
Estampille au "Lion passant"
Estampille Bayard utilisée de 1928 à 1953 environ sur les platines des réveils

En 1907, La Société Duverdrey et Bloquel donne l’appellation « Réveils Bayard » à ses produits et cela bien avant que la marque « Bayard » ne soit déposée en 1928. Bayard est le nom d’un célèbre chevalier de François Ier qui selon la légende était « sans peur et sans reproche ». Ce nom est probablement choisi pour valoriser une marque dont on veut mettre en avant la robustesse et la fiabilité ainsi que pour l’analogie visuelle entre un chevalier en armure et un réveil dans sa boîte. Par une heureuse coïncidence, le patronyme Bayard est également celui de l'un des premiers horlogers français, Thomas Bayard.

En 1928, la marque « Bayard » est déposée par la société qui se nomme toujours « Société des Anciens Etablissements Duverdrey et Bloquel ». Le lion passant se raréfie et on voit apparaître sur les catalogues un cercle marqué de deux étoiles, d’un soleil et de l’inscription « Bayard » et « D-B ».

Publicité dans un journal de la jeunesse



Réveil Albator :



Réveil Goldorak :



réveil Mickey :



Réveil Pollux :



Réveil Bonne nuit les petits :





Si vous en avez d'autres, faites partager cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les réveils BAYARD à l'effigie des héros de notre enfance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bayard Jeunesse
» Georges Bayard / Michel
» Georges Bayard et "Michel"
» ALICE ROY ATTERRIT... CHEZ BAYARD
» Bouton effigie Empereur DIOCLETIEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLECT'ALL :: Divers Toys :: Jouets: conversations diverses-
Sauter vers: