AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand Godard flingue Tarantino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1299
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Quand Godard flingue Tarantino   Ven 13 Juin 2014 - 14:18

En toute décontraction voici la vidéo dans laquelle Godard flingue Tarantino en beauté.

Enorme !  lol! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5410
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Quand Godard flingue Tarantino   Ven 13 Juin 2014 - 16:19

Razz  Ouay.... il pourrait argumenter la moindre quand même. Parce que le "si il est heureux comme ça..." ne pèse pas très lourd...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1299
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Quand Godard flingue Tarantino   Ven 13 Juin 2014 - 18:00

Ninja moustachu a écrit:
Razz  Ouay.... il pourrait argumenter la moindre quand même. Parce que le "si il est heureux comme ça..." ne pèse pas très lourd...

Bah c'est du pur Godard, tu sais il ne développe jamais beaucoup.
Mais je pense qu'on retrouve dans ce court passage à la fois une charge contre Tarantino mais aussi contre une certaine forme de cinéma d'aujourd'hui. Je trouve que sa formule "on laisse aller" sonne un peu comme une réflexion désabusé sur le cinéma actuel au travers d'un homme (Tarantino) qui est justement l'un des représentants les plus populaires du cinéma contemporain.

Or Godard affiche son mépris pour cet homme dont il nous dit qu'il n'est qu'un "faquin", c'est-à-dire un homme méprisable.
Et pourquoi est-il méprisable ?
Essentiellement pour sa façon d'agir.
Tout est dit finalement dès le début, le journaliste parle d'hommage et Godard répond avec une formule ironique "il n'a rien payé". C'est donc du pillage et pas de l'hommage...
Je doute en effet que la référence ici soit celle de l'argent, je pense plutôt que Godard parle de la façon dont Tarantino (et beaucoup d'autres !) aiment aujourd'hui (mais est-ce vraiment propre à notre époque ?) prendre chez les autres tout ce qui peut servir leur propre carrière.
Du coup la réponse est glaciale :
-il vous intéresse Tarantino ?
-"Non pas du tout..."
Le sous-entendu est clair : Pour Godard, Tarantino n'est pas un auteur.

Enfin c'est ce que j'ai compris, et ce n'est pas sûr du tout que j'ai raison car Godard est un personnage tellement singulier, que mis à part lui je ne vois pas trop qui pourrait nous en dire plus.

En tout cas ce qui est formidable avec cette vidéo, c'est cette franchise incroyable d'un homme qui dit ce qu'il pense et ça, qu'on soit d'accord ou pas avec lui, c'est devenu aujourd'hui une chose très, très, très rare.

A Tarantino de répondre maintenant, on ne devrait pas en rester là, je pense.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Godard flingue Tarantino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Godard flingue Tarantino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» TSR HD, c'est pour quand?
» La télé depuis quand ?
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLECT'ALL :: La médiathèque de Collect'all :: Pour parler de livres, bd, mangas, anime, comics, cinéma etc. :: Cinema, séries TV, courts métrages etc-
Sauter vers: