AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
WhiteGrizzlor
Hot Toys / Marvel
Hot Toys / Marvel


Nombre de messages : 6255
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Ven 16 Mai 2014 - 22:18

Ça a l'air intéressant. Pour ma part je ne saurais trop vous conseiller les deux livres de cet auteur désormais tous deux disponibles en poche.


"Bulls Mouth, Texas, est une petite ville. Ici, quand on compose le 911, on tombe directement sur le bureau du shérif. Ce jour-là, son adjoint Ian Hunt est sur le point de terminer sa garde quand il reçoit un coup de fil un peu spécial : sa petite fille, disparue depuis sept ans et déclarée morte quelques mois auparavant, l’appelle au secours…"

Un thriller brut et intense qui évite les multiples retournements de situations artificiels dont certains auteurs abusent parfois. On est happé dès les premières pages.


"New York, années 1960. Kat Marino, qui rentre tard chez elle, est agressée au couteau par un inconnu. De nombreux voisins sont témoins de la scène, mais personne n'avertira la police, persuadé que quelqu'un d'autre l'aura déjà fait. En donnant la parole à tous les protagonistes, ce roman noir polyphonique, dont l'action se concentre sur quelques heures, esquisse une tentative de généalogie de la violence contemporaine."

Ce roman s'inspire d'un fait réel très connu et dont le sujet revient de temps en temps dans l'actualité. Pour le coup, on pourrait reprocher au livre de reposer sur un procédé narratif artificiel et racoleur mais l'auteur parvient à dépasser le truc de petit malin et à le mettre au service de sa vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WhiteGrizzlor
Hot Toys / Marvel
Hot Toys / Marvel
avatar

Nombre de messages : 6255
Localisation : Outer Space
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 16 Juin 2014 - 11:25


Nous sommes tous morts - Izarra

Nous sommes tous morts est le journal de bord de Nathaniel Nordnight, jeune second du baleinier Providence. Le voyage tourne au cauchemar lorsque le bateau est pris dans les glaces. Entre un récit d'aventure à la Stevenson et un roman d'épouvante lovecraftien.

Un excellent roman qui ravira les amateurs du genre et dont la brièveté (environ 150 pages) permet de ne rien perdre en intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1302
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 16 Juin 2014 - 15:21

WhiteGrizzlor a écrit:
Entre un récit d'aventure à la Stevenson et un roman d'épouvante lovecraftien[/i].


Vendu !

Je reviendrai ici te donner mon avis.
Merci pour l'info François.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mer 16 Juil 2014 - 17:14

Tu connais Lacrimæ rerum de Slavoj Zizek ?

Non ?

Sérieux ?

Mais tu sors un peu dans ta life toi?




Ma foi, il est clair que j’ai trouvé le truc ultime pour faire le trou du cul pédant notoire (plus que d’habitude disons) accoudé à la machine à café au boulot. Il ne me reste plus qu’a apprendre par cœur le titre du bouquin et le nom de l’auteur, ce qui n’est pas une mince affaire….

Plus sérieusement, ce livre est sacrément intéressant, mais tout d’abord, il faut se pencher un petit peu sur celui qui l’a écrit. Slavoj Zizek (à force, ça va rentrer), donc, est un philosophe passionné par les travaux de Jaques Lacan. En prime, et c’est là tout l’intérêt justement, le monsieur est cinéphile à ses heures.

Il analyse, de manière très pertinente et précise, certains « classiques » du cinéma. En particulier, ceux de Kieslowski, Hitchcock, Tarkovski et Lynch comme l’indique le sous titre. A savoir qu’un dernier chapitre survole brièvement d’autres réalisations diverses et variées.
Un brin ardue au début, si on franchi ce cap, la lecture devient aisée et passionnante au bout de quelques minutes. Certes, il y a des choses que l’on sait déjà (je pense à « 300 » par exemple) mais qui restent agréables de redécouvrir. Plein d’autres éléments qui éclairent complètement les divers niveaux des scénarios. Bien entendu, les interprétations sont propres à chacun, mais la vision de l’auteur mérite que l’on s’y attarde. C'est rempli de "ah ouais, j'avais pas vu" et de "ah ouais, j'avais pas compris ça comme ça".Vraiment intéressant.
La partie sur Lynch va surtout tourner autour de « Lost Highway », mais va aussi aborder des thèmes plus larges comme la symbolique de la femme fatale dans le cinéma d’hier et d'aujourd’hui. Il y a d’autres éléments du genre selon les chapitres.
Il y a même certains passages qui, bien que cela ne soit pas prévu pour, m’ont fait rire (le vrai drame caché dans « Titanic » ou de quel film « La liste de Shindler » est un remake, par exemple).

Bref, au risque de me répéter, ce bouquin est vraiment intéressant. Il n’est pas nécessaire de le lire dans l’ordre. On peut piocher selon les envies du moment.
C’est typiquement le genre de livre que l’on peut lire plusieurs fois avec un plaisir intact. Cela donne même envie de revoir certains films et de comparer les analyses. Enfin, si ça vous amuse évidemment…

Je ne connaissais pas du tout cette personne mais je vais probablement me procurer d’autres ouvrages. Après quelques recherches, visiblement, il y en a d’autres parlant de cinéma.

Un petit regret toutefois, ce gros malin n’explique pas la scène du café dans « Lost Highway ». Si quelqu’un a une idée, je suis preneur…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Ven 29 Aoû 2014 - 18:19

Séquence copinage:

http://www.amazon.fr/Gloire-%C3%89carlate-Fabrice-Pittet-ebook/dp/B00MX47BQW/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1409081939&sr=8-1&keywords=la+gloire+ecarlate

"La gloire écarlate" est une nouvelle écrite par un certain Fabrice Pittet qui fait partie du staff du forum "Swisscollector" -> http://forum.swisscollectors.ch/

Forum orienté proders en tous genres. C'est, d'ailleurs, l'équipe qui organise pour la seconde fois le "Swiss fantasy show" au passage.

Pour revenir à cette nouvelle "heroic-fantasy", elle est dispo au format E-book. La version en papier devrait suivre prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Chogokin Jawa
Kaiju Addict
Kaiju Addict
avatar

Buffle
Nombre de messages : 7395
Age : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 22 Sep 2014 - 12:57



Analyse intéressante sur l'évolution de la mafia japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citizen Kane
G.I. Joe
G.I. Joe
avatar

Nombre de messages : 828
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 22 Sep 2014 - 16:36

En voilà un sujet qui attise les fantasmes.

J'avoue que j'y jetterai volontiers un oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mer 7 Jan 2015 - 20:06

C'est un peu tôt, certes, et cela risque de mettre de l'huile sur le feu vu les événements de ce jour mais est-ce que quelqu'un l'a lu par hasard?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 15 Juin 2015 - 20:27

Vu le plaisir que m'a procuré "Lacrimæ rerum" , j'ai eu envie de lire un autre bouquin de Slavoj Zizek:



Suis resté relativement perplexe. Ses analyses sont toujours aussi intéressantes et pertinentes mais il manque l'aspect "amusant" qui m'avait plu dans "Lacrimae rerum". J'ai pourtant ri à quelques reprises mais le texte m'a paru trop abrupt. J'avoue avoir lu quelques chapitres en diagonale car certains passages sont trop "lourds".
En résumé, le fond est toujours aussi bon, mais la forme est (pour moi, je précise) un peu trop exigeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Ven 19 Juin 2015 - 8:06



Dans un village de France en 1870, ce livre aussi étonnant que captivant, relate le calvaire d’un homme qui, par un simple malentendu, va se faire torturer par une foule complètement hystérique.
L’intérêt de cette histoire est de pouvoir constater comme la stupidité de l’homme s’agrandit avec le phénomène de « meute ». On peut aisément faire des liens avec d’autres époques, d’autres lieus ou d’autres cultures.
Ça se lit « tout seul » et d’une traite car très linéaire et précis. De plus, il ne fait qu’environs 110 pages.

Le plus stupéfiant est d’apprendre, après coup, que ce sont des faits réels qui sont relatés. Après quelques recherches, je constate que ce récit est relativement fidèle, ce qui glace le sang d’autant plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
WhiteGrizzlor
Hot Toys / Marvel
Hot Toys / Marvel
avatar

Nombre de messages : 6255
Localisation : Outer Space
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Sam 20 Juin 2015 - 19:09

Sur le même thème et inspiré d'une histoire vraie, tu as aussi la bd Le singe de Hartlepool qui dans mes souvenirs se passe à l'époque napoléonienne et où un singe finit par se faire lyncher par des Anglais qui le prennent pour un Français. Il est amusant de noter que ce dessinateur français est assez inspiré du grand dessinateur anglais Ronald Searle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Sam 20 Juin 2015 - 20:01

Je ne connaissais pas, merci pour le tuyau!

J'ai vu également qu'une pièce de théâtre existe. Suis curieux de savoir comment ce récit peut être transposé de cette manière.


Dernière édition par Ninja moustachu le Dim 5 Juil 2015 - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mar 23 Juin 2015 - 20:04

De quoi réviser ses classiques:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Go-goldorak
WWF
WWF
avatar

Dragon
Nombre de messages : 983
Age : 17
Localisation : Dans les Vosges
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Dim 5 Juil 2015 - 16:49

Actuellement, je lis Sans laisser d'adresse de Harlan Coben Smile
Ensuite, je vais continuer ma lecture de Cherub et de Henderson's Boys ( de très bons livres pour adolescents !! ) du talentueux Robert Muchamore !
Si vous avez des enfants ados et qui cherchent des bons livres, je vous conseille de leur parler de Cherub et de Henderson's Boys, on est très vite plongé dans l'aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCmDEXttnTYZaXxcehrh1pcQ
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Ven 24 Juil 2015 - 13:20

C'est possible d'atteindre 39 piges sans avoir lu de bouquin de Bukowski?
Je crains que oui.... mais ne le répétez à personne s'il vous plait!

Voici un recueil de petites nouvelles/tranches de vie, aussi marrantes que crues, écrites et, pour la plupart, réellement vécues par ce bonhomme (du moins, c'est l'impression que j'en ai).
Maintenant, je sais d’où vient l'inspiration des scénaristes concernant tous ces personnages secondaires bien barrés que l'on rencontre dans les séries!   Razz  

Bref, c'est vivement recommandé même si cela s'adresse à un public avertit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1302
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Ven 21 Aoû 2015 - 8:26



Comme on a évoqué l'ouvrage lors d'une précédente discussion et que je viens de le terminer hier soir, je place ici un petit commentaire dessus.  Wink

Celui qui toute sa vie aima la vérité autant que les mensonges, celui qui aimait revisiter les grands mythes et qui adorait jouer les conteurs (quand il ne jouait pas le rôle de Dieu le père lui-même) apparait ici sous plusieurs de ces aspects dans une série d’entretiens qu’il accorda en déjeunant chaque semaine (de 1983 à 1985) avec Henry Jaglom (scénariste, réalisateur, ami et collaborateur d’Orson Welles). On y retrouve donc un Orson Welles que l'on connait bien, à la fois brillant et mégalomane, spirituel, érudit mais aussi persifleur et parfois étonnamment rétrograde.

Cependant il faut aussi avoir à l’esprit qu’il s’agit d’entretiens d’un homme âgé (et que la maladie tracasse) et dont l’humeur est donc fortement variable.

On passera donc sur les contradictions, comme lorsqu’il affirme que les prix à Cannes sont connus à l’avance (voir en page 203 : Alex m’a téléphoné et il m’a dit : « si tu viens à Cannes, tu l’auras ». C’est comme ça que ça marche […] je ne l’ai pas cru mais ensuite j’ai parlé à Robert Favre Le Bret, qui présidait le festival, et il m’a dit : « oui, vous venez et vous l’avez. Vous ne venez pas… ») mais auparavant il nous disait en page 153 (« je ne savais pas si j’allai avoir le prix ou non, parce qu’ils ne te le disent jamais par avance, tu comprends il ne te préviennent qu’à la dernière minute »).

Faudrait savoir Orson, c’est truqué ou pas ? on sait à l'avance le vainqueur ou pas ? Mais tu peux pas dire tout et son contraire...

C’est comme la légion d’honneur, pas de problème si ça lui pose des cas de conscience (en gros il n’aime pas l’idée qu’une République donne des décorations, car selon lui seul un roi peut faire ce genre de choses) mais le problème c’est que vingt lignes plus bas il est tout fier d’avoir été décoré par le président en personne alors que d’autres acteurs-réalisateurs n’ont pas eu cet honneur (voir en page 216).

Je n'ai pas trop compris aussi pourquoi il est prêt à se battre (physiquement) avec David Selznick (voir en page 84-85) qui dit du mal de Laurence Olivier, alors que lui-même en dira du mal un peu plus loin (je n'ai pas noté la page mais c'est lorsqu'il nous explique que Laurence Olivier était un crétin sans cervelle, un parfait idiot). scratch

Bref...

Les jugements de Welles sont cependant le plus souvent marqués par une grande justesse dans l’appréciation du cinéma, s’il remet un peu méchamment Bogart à sa place (trop à mon goût) en rappelant qu’il ne fût jamais qu’un acteur de seconde catégorie, il a aussi le courage de dire ce que beaucoup ont du mal à admettre (et même encore aujourd’hui) sur les faiblesses de nombreux films d’Hitchcock (y compris ceux qui sont parfois désignés au sommet des classements cinématographique...) tout comme il donne son avis sans concession sur la carrière de Charlie Chaplin.

Welles prend aussi le temps d'honorer ceux dont le nom avec le temps a fini par s'effacer des mémoires, saluant par exemple Sydney Greenstreet ou rendant hommage à ses compagnons de route dont la fortune ne fût pas toujours égale à la sienne comme Joseph Cotten (que j'ai toujours trouvé franchement bien meilleur qu'Orson welles dans « le troisième homme »). Il sait aussi saluer les anciens dont il mesure toute l’importance et les limites de leur travail (il dira ainsi de Stroheim exactement ce qu’il fallait dire sur lui, saluant le génie et les erreurs de cet artiste.)
Et pour les autres, ceux qu’il appelle les nuls (Samuel Fuller), les gadgets (Elia Kazan) les médiocres (Woody Allen) c’est un festival de commentaires savoureux où beaucoup, vraiment beaucoup en prennent pour leur grade, avec des passages du style :

" Et c’est ce machin de Lelouch, pour son premier film (un homme et une femme) qui l’a emporté…"
(à propos de la Palme d'or à Cannes que Lelouch remporta sous les huées du public en 1966)

Si l’on veut bien mettre de côté les dérapages et autres passages un peu déroutant (j'ai vraiment eu du mal par moment quand il délire sec sur l'art, sur les peuples et leurs caractéristiques physiques et morales), la lecture de ce livre vaut quand même le détour.

Deux limites cependant mieux vaut bien connaître tout un pan du cinéma entre 1930 et 1960 pour bien suivre les remarques de Welles et les comprendre dans leur contexte (car l’ouvrage n’apporte pas de longues infos sur ce point) et il faut aussi jongler avec un système peu commode celui des notes de l’auteur et de l’éditeur qui sont présentes dans ce livre mais elles sont éparpillées en fin de livre (et en plus il faut aussi consulter les renvois vers des annexes, ce qui fait beaucoup de manipulation pour pas grand-chose car pour une ligne d’info on aurait pu mettre tout ça en bas de page).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mer 26 Aoû 2015 - 19:50

Le titre est suffisamment explicite:



Intéressant, car on y apprend de nombreuses choses mais, toutefois, on se pose la question si toutes les archives sont de sources sures.
De Mussolini en passant par Pol Pot, de Kadhafi à Staline, le tableau est souvent peint en noir (ou rouge, c'est selon).
Bouquin très abordable au niveau de la forme qui permet de faire quelques réflexions sur l'impact des méthodes éducatives bancales/rustiques/barbares.

Franchement, lorsque l'on découvre qu'un certain Adolf était un fan inconditionnel de "Old Shatterhand" durant son enfance, tout devient soudainement logique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1302
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mer 26 Aoû 2015 - 21:20

@Ninja moustachu  

Rhôô le coup bas que je viens de lire !



De toute façon, pas la peine d'essayer de me dégouter, Hitler n'a pas pu connaître ni big jim ni la gamme western de Mattel, donc l'honneur est sauf.

Twisted Evil lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go-goldorak
WWF
WWF
avatar

Dragon
Nombre de messages : 983
Age : 17
Localisation : Dans les Vosges
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Mer 26 Aoû 2015 - 21:42

Actuellement, je lis ce livre

Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ?
Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur.
Malgré leurs réticences, Mike et Tia se décident à installer un logiciel de contrôle.
Un jour, un e-mail inquiétant.
Et Adam disparaît.
Sans un mot...
C'est alors que tout bascule.

Sur un rythme d'enfer, Harlan Coben nous entraîne dans un thriller plus électrifiant que jamais. Pièges du web, délinquance virtuelle, tueur psychopathe, le maître de nos nuits blanches se joue de nos angoisses avec une délectation machiavélique.


Je DÉVORE ce livre, il est excellent ! ( J'ai pris ce livre dans le rayon adulte de la bibliothèque, donc ne croyez pas que c'est tout gentil avec du vocabulaire " enfantin " ^^ Si vous aimez le thriller, je vous le conseille Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCmDEXttnTYZaXxcehrh1pcQ
Old Shatterhand
Saint Seiya
Saint Seiya
avatar

Coq
Nombre de messages : 1302
Age : 47
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 31 Aoû 2015 - 0:56



« Vous êtes complètement taré. Ça ne marchera jamais. »

Voilà un refrain que connaissait bien William Castle !

Ce réalisateur, bien connu dans le monde de la cinéphilie pour sa capacité à imaginer toutes sortes de choses étonnantes, avait l’habitude de rendre fou les studios et notamment Harry Cohn le président de la Columbia.

William Castle fût en effet celui qui suggéra que l’on mette au point des contrats d’assurance décès, au cas où les spectateurs viendraient à mourir de peur en visionnant ses films d’épouvante.

C’est lui aussi qui faisait surgir en plein cinéma des squelettes pour faire sursauter les gens au moment les plus angoissants des films mêlant ainsi la fiction et la réalité ! C’est encore lui qui mettait des boitiers électriques sous les fauteuils du public. Etc…

Ce jour-là Castle, qui venait donc une nouvelle fois de se faire traiter de taré, avait en tête avec « Homicide » (son dernier film du moment) de surpasser Hitchcock dont « psychose » battait des records de recette. Pour ce faire il exposa son idée à Harry Cohn. Selon Castle il suffisait de stopper la projection en plein milieu du film en lançant un message d’alerte au public pour lui indiquer que la suite est terrifiante et qu’il peut encore quitter la salle à temps et se faire rembourser s’il le souhaite. Pour rendre encore plus angoissant le message d’alerte, Castle suggérait même que l’on mette en place un compte à rebours de 60 secondes avant la reprise du film.

lol!

Voulant tout expérimenter, cet homme aux idées folles et parfois géniales... nous livre dans sa biographie tous les souvenirs de son incroyable parcours, celui d’un cinéma qui se situe aux confins de la série B et du film d’exploitation.

En refermant le bouquin, j’ai soudain pensé à une phrase du scénariste Abraham Polonsky que j'avais entendu autrefois lors d'un documentaire. Evoquant le passé d’Hollywood Polonsky devait déclarer :

« C’était comme aujourd’hui ils voulaient d’abord faire du fric, cependant ils avaient de l’amour pour le cinéma… »

En effet Castle quoique l'on puisse dire de lui, avait un incroyable amour du cinéma et rien que pour ça son parcours mérite d'être connu.

Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer une dernière anecdote qui montre bien comment l’enfer est pavé de bonnes intentions.

En 1953 lors du tournage de "Conquest of Cochise" (western avec Robert Stack) Castle demanda aux indiens de se raser la tête pour qu’ils puissent avoir l’air plus réaliste. Seul problème il fallait leur verser un important supplément d’argent pour les aider à attendre la repousse de leurs cheveux et le tournage d’autres westerns. Voulant éviter de tels frais, Castle, comme toujours, trouva une solution : mettre des bonnets de bain et les peindre de couleur chair pour que l’on puisse croire qu’ils sont chauves. Quelques jours après, Harry Cohn se mit à crier dans les couloirs :

« bon sang, qui a laissé tourner cette scène où l'on voit cent putains d’indiens avec des bonnets de bain ! »  



A lire donc cet excellent livre de souvenir de William Castle paru aux éditions Capricci sous le titre « comment j’ai terrifié l’Amérique » (40 ans de série B à Hollywood).  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frrc
MEGO
MEGO
avatar

Rat
Nombre de messages : 269
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 31 Aoû 2015 - 10:40

Je viens d'acheter la première édition française d'un livre culte aux USA depuis sa parution en 1996: "l'infinie comédie" de David Foster Wallace (1962-2008). Un style brillant, protéiforme, drôle... Bref je suis conquis (moi qui lis très peu de roman) mais la lecture se mérite et il me faudra, je pense, plusieurs mois pour en venir à bout Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Go-goldorak
WWF
WWF
avatar

Dragon
Nombre de messages : 983
Age : 17
Localisation : Dans les Vosges
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Sam 19 Sep 2015 - 17:53

Actuellement, la section littéraire nous l'obligeant, je suis en train de lire Si c'est un homme de Primo Levi
Ensuite, je devrai lire Essais & Autres textes de Montaigne
Puis, un livre, rien qu'en voyant le nombre de pages, et la taille d'écriture, me désespère déjà... C'est Suite Française de Irène Nemorovsky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCmDEXttnTYZaXxcehrh1pcQ
light yagamy
MEGO
MEGO


Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 13/03/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Sam 19 Sep 2015 - 19:38

je lis "Giacometti Ravenne "dont le titre du livre s'intitule "lux tenebrae"

c'est une intrigue sur la franc -maçonnerie avec un petit atmosphére de surnaturelle dont le nom du héros principal est Antoine Marcas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja moustachu
Kaïju
Kaïju
avatar

Chat
Nombre de messages : 5416
Age : 41
Localisation : Lausanne (Suisse)
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Jeu 28 Avr 2016 - 18:17

Lire un bouquin de Beigbeder, c’est un peu comme regarder un film Marvel, écouter un album de Stone Temple Pilots, boire une bière blonde légère ou manger un burger dans un restau « Tex-Mex ». Plus précisément, c’est une sorte de petit plaisir coupable.
Effectivement, on sait que cela ne va pas être de la grande voltige ni du grand art, mais cela vas nous permettre de nous détendre un bon moment tout en restant lascivement installé dans notre zone de confort. Cela fait un bien fou de temps en temps.

Oui, je fais partie des gens qui aiment Beigbeder. Sincèrement même. Les bouquins du monsieur en question font partie de ces « petits riens » qui, par le passé, m’ont accompagné à des moments précis.
Même si, désormais, je ne jette qu’un œil amusé sur ses dernières productions, un petit lien nostalgique persiste.

Passé le cap de l’introduction, comme à son habitude, bien égocentrique, le récit va se concentrer sur la rencontre entre, comme le titre l’indique, JD Sallinger et Oona O’Neil.
La réalité et la fiction vont se côtoyer de près dans cette histoire d’amour (pas si) légère (que ça). Beigbeder se permet de nombreuses hypothèses et autres fantasmes à propos d’un personnage qu’il affectionne particulièrement (Salinger donc) et les quelques personnalités qu’il croisera (ou pas) sur son chemin : Truman Capote, Orson Welles, Hemingway et, bien entendu, Charlie Chaplin.
La manière dont ce grand dadais de 21 ans se fait plus ou moins jeter par une gamine de 16, et les retombées qui en découlent (je prends volontairement un gros raccourci pour ne pas dévoiler l’intérêt majeur du récit), sont des éléments particulièrement bien écrits et exploités.
Le reste, qui ressemblera un peu trop à un « Il faut retrouver le soldat machin truc », l’est un peu moins mais reste plaisant à lire.

Cette fois-ci, il essaye d’escamoter son nombril, tout comme avec « Windows on the world », mais avec un peu plus de subtilité. La pari est réussi mais, ne soyons pas dupes, son « JE » reste omniprésent jusqu’à l’anecdote finale qui fleure bon la mythomanie…

Bref, un petit roman bien sympathique qui se lit « comme de rien ». Parfait pour glander au bord de la piscine cet été.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=lYtIgwjcKW0
Macflan
MOTUC
MOTUC
avatar

Nombre de messages : 2771
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   Lun 2 Mai 2016 - 1:52

"Collector", le nouveau roman de Macflan... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twistoman
Séries animées
Séries animées
avatar

Tigre
Nombre de messages : 14
Age : 43
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 29/05/2016

MessageSujet: ma lecture du moment   Mar 31 Mai 2016 - 17:04


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que vous lisez là, tout de suite?
» Quel magazine vous lisez ??
» Que portez-vous, là, maintenant et tout de suite?!
» Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
» A TOUT DE SUITE, LES ENFANTS de Martin Doerry et Bernard Kreiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLLECT'ALL :: La médiathèque de Collect'all :: Pour parler de livres, bd, mangas, anime, comics, cinéma etc. :: Livres-
Sauter vers: